Paronychie et ongle de l'orteil incarné

Last modified at 01/02/2023 12:05 by System Account

À retenir

  • La paronychie aiguë répond généralement bien à un simple drainage de l'abcès, sans qu'il soit nécessaire de recourir aux antibiotiques systémiques.
  • L'ongle incarné exige souvent une avulsion partielle de l'ongle.
  • La paronychie chronique s'observe principalement chez les personnes dont les mains sont exposées de façon répétée à l'eau.

Étiologie

  • Paronychie aiguë
    • Elle peut se manifester comme un abcès douloureux au niveau du repli cutané de l'ongle ou peut devenir chronique lorsque la cuticule disparaît et l'ensemble du repli cutané de l'ongle devient érythémateux avec ou sans desquamation de la peau.
    • Une petite coupure (par ex. due au fait de se ronger les ongles ou à un procédé de manucure) ou un rebord unguéal incarné peuvent être à l'origine d'une infection aiguë.
    • L'agent pathogène le plus fréquent est le Staphylococcus aureus.
  • Paronychie chronique (illustration 1)
    • L'étiologie est multifactorielle et ne peut s'expliquer par une infection seule.
    • Elle peut interrompre la croissance de l'ongle, et celui-ci peut se détacher partiellement (illustrations 2 3).
    • S'observe en particulier chez les personnes travaillant en milieu humide. Il est possible qu'un prélèvement recueilli sous le repli unguéal développe le Candida albicans avec une croissance bactérienne simultanée, y compris de S. aureus, Pseudomonas ou E. coli, dont l'importance clinique reste controversée.

    2

    : Nail damage caused by paronychia

    3

    : Nail lesions caused by paronychia

1

: Chronic paronychia

Traitement

Infection aiguë

  • Dans sa phase aiguë, l'abcès est drainé sous anesthésie locale par une incision le long de l'axe du doigt (par exemple, une lame de scalpel n° 11).
  • Réaliser le débridement de tout tissu nécrotique infecté à l'aide d'un instrument approprié et rincer la cavité, par exemple, avec du liquide physiologique.
  • Ensuite, baigner le doigt matin et soir pendant quelques jours (par ex. dans un bain de solution de permanganate de potassium pendant 10–15 minutes).
  • Lorsqu'un ongle incarné est à l'origine de la paronychie (illustrations 4 5), l'avulsion partielle de l'ongle suivie d'une application de phénol (phénolisation) suffit souvent au traitement.
  • Dans les cas modérés, un onguent antibiotique topique suffit en plus du bain.
  • Dans les cas plus sévères, un traitement antimicrobien systémique peut être nécessaire : flucloxacilline 750–1 000 mg 3 fois par jour ou céphalexine 500 mg 3 fois par jour. La durée du traitement est généralement de 7 à 10 jours.

4

: Ingrown toenail

5

: Ingrowing nail

Infection chronique

  • Le traitement de choix est d'éviter l'exposition aux environnements humides et irritants.
  • Le traitement médical comprend la combinaison d'un glucocorticoïde topique et un antifongique ou un agent antiseptique pour une durée de 2–3 semaines.
  • Il est possible de faire un traitement d'essai avec un agent antifongique systémique dans les cas graves, par ex. 150 mg de fluconazole une fois par semaine pendant 1–2 mois.
  • Si la paronychie est d'origine professionnelle, une interruption du temps de travail peut s'avérer nécessaire.

Ongle incarné de l'orteil biblio

Autres résumés de revues systématiques 

  • L'ongle incarné endommage le bourrelet unguéal, ce qui entraine des douleurs, une inflammation chronique et la formation de tissu de granulation, parfois très diffus.
  • Si on n'observe aucune amélioration suite au bain de l'orteil et à l'adaptation des chaussures, le traitement optimal consiste à réaliser une avulsion partielle de l'ongle, ainsi qu'un traitement par phénolisation.
  • Cette approche est plus efficace et moins traumatisante que la résection cunéiforme.
  • Les symptômes chroniques de l'ongle incarné ne se traitent pas à l'aide d'antibiotiques et la résection du bord de l'ongle est justifiée.
  • Les conseils d'un podologue sur les techniques correctes de coupe de l'ongle et toutes les approches non invasives (orthèse de l'ongle Podofix®, etc.) sont bénéfiques en prévention de l'ongle incarné de l'orteil. Dans les cas légers et distaux, les procédures podologiques peuvent suffire.

Avulsion partielle de l'ongle et phénolisation de la matrice

  • Il est possible de réaliser cette procédure (vidéo
    1: Lateral edge resection and phenolization for ingrowing toenail
    ) pendant une infection aiguë, sous traitement antibiotique ou pendant une période d'accalmie sans couverture antibiotique.
  • Prévoir une anesthésie du bloc nerveux de l'orteil, utiliser la lidocaïne sans l'associer à l'épinéphrine.
  • Appliquer un garrot circulaire sur l'orteil.
  • Couper une tranche de 3–5 mm à partir du bord de l'ongle atteint à l'aide de ciseaux chirurgicaux. Continuer à couper jusqu'au bourrelet proximal. Soulever la portion d'ongle découpée avec sa matrice germinale, par exemple à l'aide d'une pince hémostatique. Tenter de retirer toute la matrice d'une seule pièce.
  • Sécher la zone et insérer un écouvillon en coton (par ex. une broche à tige métallique utilisée pour nettoyer le conduit auditif externe) imbibé de phénol à 80 % dans la gouttière ainsi formée. Répéter l'application 2–3 fois de sorte que le temps total d'application atteigne au moins une minute. Éliminer le phénol en excès en injectant une solution saline physiologique dans la plaie à l'aide d'une seringue.
  • Retirer le garrot circulaire. Appliquer un pansement de tulle gras sur la plaie et couvrir le tout d'un pansement de gaze. Laisser le pansement en place recouvert d'un bandage élastique.
  • Informer le patient de façon à ce que dès le lendemain, il commence les bains de l'orteil pendant 10–15 minutes deux fois par jour, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'écoulement.
  • Appliquer une crème antibiotique après le bain.

Références

  1. Tosti A, Piraccini BM, Ghetti E ym. Topical steroids versus systemic antifungals in the treatment of chronic paronychia: an open, randomized double-blind and double dummy study. J Am Acad Dermatol 2002;47(1):73-6. PubMed