Last modified at 18/11/2020 13:21 by System Account
​​​​
1. D'où viennent nos recommandations ? Bref historique
​Ebmfrance.net contient deux bases de guides de pratique clinique. La majeure partie (environ 1000) est issue de la collection « EBM Guidelines » produite par la société scientifique médicale finlandaise Duodecim​, et traduite en français par une équipe franco-belge. A ce premier socle s’ajoutent des guides de pratique clinique nationaux, aujourd’hui principalement ceux de la Haute Autorité de Santé (HAS).

Notre objectif est de mettre à disposition des médecins généralistes français, au sein d’une même plateforme, des informations scientifiquement validées sur la plupart des sujets de médecine générale, actualisées, et facilement utilisables en consultation.

Une telle base de données n’existait pas en France. Ebmfrance s'est inspiré du travail de l'équipe belge ebpractice.net [Pubmed]​ ​qui avait fait le choix de traduire et d'adapter la collection finlandaise EBM Guidelines, dont la méthode était accréditée par le NICE. Cette antériorité nous a amené à nous appuyer sur leur expérience et leurs choix méthodologiques. 

Nous avons réalisé une expérimentation de cette version française d’EBM Guidelines auprès de 250 médecins généralistes français dont les résultats nous ont permis de déployer la plateforme française ebmfrance.net. Depuis, une équipe éditoriale intègre au même format les guides de la HAS et adapte les guides internationaux au système de soin français.
2. Des guides internationaux validés et adaptés au contexte de soins français
Les guides internationaux de médecine générale produits par Duodecim sont élaborés principalement à partir des revues systématiques de la bibliothèque Cochrane, selon un processus accrédité par le NICE [Pubmed]

Les revues sont évaluées et synthétisées sous la forme de « résumés des preuves », qui constituent la base des guides de pratique clinique. Ils indiquent toujours le niveau de preuve, déterminé selon les principes du groupe GRADE :
  • A= Preuve scientifique établie basée sur des études scientifiques pertinentes, de qualité supérieure présentant des résultats homogènes
  • B= Présomption scientifique. Au moins une étude pertinente de qualité supérieure ou plusieurs études adéquates
  • C= Faible niveau de preuve scientifique. Au moins une étude scientifique adéquate
  • D= Aucune preuve scientifique. Évaluation d'autres informations par des experts 
Pour de nombreuses recommandations reprises dans les guides de pratique clinique, il n'existe aucune preuve de bonne qualité. Dans ce cas, elles sont basées sur des ouvrages de référence, des articles de revue, et sur l'expertise d'experts indépendants. On leur attribue le niveau de preuve D, qui n'est généralement pas notifié.

Processus de mise à jour :
  • Tous les 3 ans : l'ensemble des guides est envoyé aux auteurs originaux.
  • Tous les 2 mois : le comité de rédaction se réunit pour discuter d'une spécialité ou d'un groupe de sujets avec 1 à 3 experts de haut niveau dans le domaine.
  • ​Continuellement : l'équipe éditoriale produit et met à jour des résumés de preuves chaque fois que de nouvelles preuves sont publiées dans des revues Cochrane ou d'autres sources.
Adaptation au contexte français :
Si les données de la science sont les mêmes pour tous, le contexte dans lequel elles s’appliquent diffère d’un pays à l’autre (organisation du système de soin, remboursement et disponibilité des médicaments, écologie bactérienne…). C’est pourquoi, l’équipe éditoriale ebmfrance, en lien avec le conseil scientifique, adapte progressivement les guides au contexte des soins français, en se basant sur la méthode développée par l’équipe homologue belge [Pubmed]. Ces adaptations françaises apparaissent dans les guides sous la forme de notes intitulées « remarque de l’équipe éditoriale ». 
3. Des guides nationaux validés et adaptés à la pratique de la médecine générale
En partenariat avec la HAS, notre équipe éditoriale adapte les recommandations de la HAS à la pratique de la médecine générale selon un processus validé par la HAS. Ces synthèses sont intégrées au site au même format que les EBM Guidelines, ​afin que tous les guides aient la même présentation à l’écran.

Le comité scientifique, constitué de membres issus des cinq sociétés savantes du Collège de la Médecine Générale (CMG), d'un représentant de la HAS et  d'un représentant de l'Institut National du Cancer (INCa), garantit la qualité scientifique des productions qui sont intégrées au site. 

Les niveaux de preuves indiqués dans les guides sont issus du système de gradation propre à la HAS :
  • A​ = Preuve scientifique établie fondée sur des études de fort niveau de preuve (niveau de preuve 1)
  • B​ = Présomption scientifique. Fondée sur une présomption scientifique fournie par des études de niveau intermédiaire de preuve (niveau de preuve 2)
  • C​ = Faible niveau de preuve. Fondée sur des études de moindre niveau de preuve (niveau de preuve 3 et 4)
  • AE​ = Accord d’expert. En l’absence d’études, les recommandations sont fondées sur un accord entre experts du groupe de travail, après consultation du groupe de lecture. L’absence de gradation ne signifie pas que les recommandations ne sont pas pertinentes et utiles. 
4. Transparence éditoriale
Conformément aux principes internationaux de transparence, tous les auteurs des guides produits par Duodecim sont tenus de divulguer leurs liens d'intérêts financiers et autres liens d'intérêts significatifs des trois années précédentes, en utilisant le formulaire du Comité international des rédacteurs médicaux (ICMJE).  

Duodecim Medical Publications Ltd est détenue à 100% par la Société médicale finlandaise Duodecim, la société scientifique des médecins finlandais. Le financement provient des frais de licence et des abonnements à la base de connaissance.

Les rédacteurs de l'équipe éditoriale ebmfrance, chargés d'intégrer les recommandations nationales et d'adapter les guides internationaux au contexte français, déclarent également leurs liens d'intérêt des cinq années précédentes sur le portail Archimede.

Ebmfrance.net est financé par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie.​